0

Votre panier



TOTAL HT
TOTAL TTC

BLFs Déjeuners & Rencontres

Toute l'année, nous organisons des tables rondes inédites aux formats adaptés, aux sujets aussi bien techniques (Masterclass) que sensibles (déjeuner à huis clos) ou prospectifs, avec une grande personnalité.
Particulièrement attentif à l'homogénéité du niveau des intervenants et des participants, nous assurons des échanges de grande qualité et très interactifs.

Toutes les rencontres sont soumises à la règle de Chatham House* afin de permettre une grande liberté d'expression.

Venez confronter vos pratiques et vous inspirer.

Programme 2021 à venir, en attendant, retrouvez quelques exemples de thèmes ci-dessous.

* Lorsqu'une réunion se déroule sous la règle de Chatham House, les participants sont libres d'utiliser les informations collectées à cette occasion, mais ils s'engagent à ne révéler ni l'identité, ni l'affiliation des personnes à l'origine de ces informations.

Quelques rencontres passées

Le temps de l'arbitrage. Comment réduire les délais pour une meilleure efficience ?

Avec notamment,

Alexis MOURRE, président, Cour internationale d'arbitrage (ICC)

Hervé CHAMBON, Head of Dispute Resolution, VINCI CONSTRUCTION GRANDS PROJETS

Charlotte GAUSSEL, directrice juridique contentieux et arbitrage, VEOLIA ENVIRONNEMENT

Céline LEROY, associée litigation & forensic, expert judiciaire arbitre, EIGHT ADVISORY

Xavier NYSSEN, avocat associé, DECHERT

Allié ou ennemi, le temps est un facteur clef dans la résolution des litiges. Néanmoins, comment concilier le temps de la justice et de l’économie ?

L’arbitrage tente de résoudre cette équation avec quelques déboires. Pourtant, il est possible d’optimiser certains délais. Dès lors, comment agir sans nuire à la qualité de la sentence ? Quels délais compressés ? Comment ? Quand ? A chaque phase de la procédure arbitrale comment les parties, les arbitres, les experts peuvent-ils agir pour optimiser au maximum les délais ?

Notre partenaire conseil pour ce déjeuner: DECHERT LLP
Le monde des affaires et les droits de l'Homme, de la vigilance à la responsabilité. Quels enjeux ? Quelles limites ? Quels progrès ?

Avec notamment,

Dominique POTIER, député, rapporteur de la proposition de loi relative au devoir de vigilance, ASSEMBLEE NATIONALE,

Geneviève VAN ROSSUM, ambassadrice chargée de la responsabilité sociale des entreprises, MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

François-Guy TREBULLE, professeur, directeur de l’Ecole de droit, UNIVERSITE PARIS I PANTHEON-SORBONNE (président de séance)

Julie VALLAT, direction conformité et responsabilité sociétale, TOTAL

Christian DARGHAM, avocat, associé, NORTON ROSE FULBRIGHT

Les droits de l'Homme sont devenus, ces dernières années, un sujet très important pour les entreprises multinationales. Elles font en effet l'objet de plus en plus de poursuites qui, non seulement mettent lourdement en cause leur réputation mais les exposent également d'un point de vue juridique (responsabilité pénale ou civile).
En France, la proposition de loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d'ordre imposerait également, si elle était adoptée, d'importantes obligations en matière de vérification du respect des droits de l'homme.

Notre partenaire conseil pour ce déjeuner : NORTON ROSE FULBRIGHT

Quelques thèmes complémentaires



Protéger ses investissements des risques contentieux avec un partenaire entité publique ou Etat : quels délicats choix réaliser dans le contrat et dans la gestion du litige ? La médiation est- elle appropriée ?

Avec notamment :
Hervé CHAMBON, Head of Dispute Resolution, VINCI Construction Grands Projets


Gouvernance et communication financière : transparence et préservation de ses secrets, comment s’organiser ?

Avec notamment :
Christopher HOLLIS, directeur de la communication financière, LVMH,
président de l'Observatoire de la communication financière et du CLIFF, Cliff, l’association française des professionnels de la communication financière


Compliance : êtes-vous sûr d’être crédible devant les autorités ?​

Avec notamment :
Delphine BERNARD, directrice de l'éthique et de la conformité, SUEZ


Fraude, classique ou cyber… et si vous augmentiez la probabilité de récupérer le butin (détourné) ! DG, DSI, directeur financier, juridique avez-vous les bonnes cartes ?

Avec notamment :
Lieutenant-colonel Christophe TORRISI, chef de la section sécurité économique et protection des entreprises, direction générale de la gendarmerie nationale -DGGN-, Ministère de l'interieur